Son atelier
Il était une fois, son atelier

"Bienvenue dans mon atelier "

Vous apprécierez d’autant plus mes chapeaux
que vous aurez été initié à leurs fabrications.

Que ce soit au cœur d’un Paris authentique, ou dans ma campagne Seine et marenaise, je vous invite à découvrir les secrets de fabrication de mes chapeaux.
Fruit de mon inspiration, mes chapeaux sont confectionnés exclusivement à la main dans le respect d’un savoir-faire dont les gestes m’ont été transmis par des professionnels.

Chaque chapeau
est
comme chacune de mes clientes :
unique

Mon point d’orgue :
Le SUR-MESURE

Mon atelier est un lieu qui baigne dans une atmosphère particulière,

un « chez moi » qui me ressemble sans aucun filtre...

En un coup d’œil vous pourrez
apprécier la magie de l’endroit.

Tour à tour, votre regard se
posera sur :

Ma collection de moules en bois :
mon trésor !
Les "formes" également appelés des "bois" sont de très beaux objets devenus rares, ils sont essentiels à la fabrication des chapeaux moulés.
Ils sont les témoins d’un métier extrêmement rare:
le métier de formier.
Le formier est un sculpteur sur bois qui en collaboration avec la modiste, fabriquera les moulles sorties de l’imagination des modistes.

Votre regard s'arrêtera sur des piles de cônes de feutres,
de pailles ...
des métrages de sisal,
de jute,
de chanvre
de buntal,
de rabane,
de bananatex, (tissu éco-responsable fabriqué à partir de fibres de bananes),
et autres coupons ou "froufrous" de voilettes, de coton, lin, soi, velours, satin, organdi, organza, popeline, taffetas, du basin, du WAX (pagne africain).... tulles et autres étoffes toujours naturelles mais plus ou moins brutes, nobles aux multiples textures, couleurs, chinés, rapportés de mes voyages aux 4 coins du monde...
Votre regard s'attardera également sur ma collection de fleurs,
Ici et là, un feu d'artifice de couleurs,
de matières variées...

Sans oublier les multiples plumes qu'il vous plaira de regarder,
et même de toucher...
Vous découvrirez des matières surprenantes,
des objets hétéroclites,
Des "trésors", sources d'inspirations multiples et diverses collectionnés au fil du temps.

Objets, matières,
dessins, photos, gravures, poèmes, citations, coupures de presses
d'hier et d'aujourd'hui,
sont sont autant de visuels qui alimentent mon inspiration.

planches de travail.
La forme,
la matière,
la couleur
la garniture
du chapeau dépend du visage de chacune ou de chacun,
de votre style
de votre caractère,
du
but souhaité en adoptant le chapeau,
de l’occasion à laquelle il se destine,
du choix de la tenue avec laquelle il doit s’assortir...
Autant de paramètres dont il me faut tenir compte dans la fabrication de votre chapeau.

Pour la fabrication de mes chapeaux
de modiste,
plusieurs techniques :

(la modiste étant une créatrice de chapeaux de fabrication artisanale en pièce-unique ; métier complémentaire à celui de la chapelière qui elle, propose des chapeaux semi-usinés voir usinés)

Ma technique préférée:
Créer un chapeau à "main levée",

La matière première choisie est en générale sous forme de métrages, progressivement mise en forme, sculptée par la modiste, la création prend forme. Cette technique permet la création exclusivement de PIECE UNIQUE.

Pour la fabrication de chapeaux moulés, 2 techniques :

le moulage sur un moule en bois

Une fois la matière choisie pour fabriquer le chapeau, il faut l'humidifier à chaud dans une étuve. Celle-ci est ensuite tirée, puis progressivement fixée pour épouser au plus près la forme du moule en bois servant de support. Travaillée au cours de plusieurs étapes successives, petit à petit, la magie opère, et la matière prend la forme définitive du chapeau... Cette technique est plutôt utilisée par les chapeliers.




Le moulage sur moules en fonte à pédales

C'est une méthode moins artisanale dans laquelle l'outil remplace une grande partie le travail manuel. Une presse à pédale en fonte est chauffée au gaz. La matière première choisie pour le moulage du chapeau correspondant à la forme est place entre les 2 parties du moule, grâce à la pédale une mâchoire écrase celle ci et permet donc de mouler rapidement et sans effort le chapeau. Ce procédé plus rapide facilite énormément le travail et est très répandue chez les chapeliers.

La technique du chapeau en paille cousue :

Chapeau fabriqué grâce à des écheveaux de rubans de paille. La paille ruban est montée de telle façon à lui donner la forme voulue et cousue à l'aide d'une machine à coudre rare et tres spécifique à cette technique.

La technique du chapeau cousu :

Pour cette technique, des talents de couturière sont indispensables. La matière première est une étoffe au mètre et grâce à un patron, les différentes pièces du chapeau sont tracées, découpées, montées, et enfin cousues.

La palette de couleurs exploitables est extrêmement variée, pour être au plus proche du résultat escompté, j’ai recours à la « teinture maison ».

Dans mon atelier,
je n'y suis jamais seule,

.....

a

Créatrice de chapeaux

a;